La logistique urbaine est la méthode permettant d’acheminer dans les meilleures conditions possibles les flux de marchandises qui entrent, circulent et sortent de la ville. La logistique urbaine active tous les leviers de la supply chain afin de contribuer au développement économique et social des centre-villes : stockage, conditionnement, gestion des commandes, gestion des retours, gestion des emballages, gestion des palettes, transport, livraison à domicile...

L’importance du foncier logistique en logistique urbaine

importance foncier logistique urbaine

La fonction transport logistique disparaissant peu à peu en zone urbaine, il est urgent d’y trouver une solution. À cause des coûts du foncier et de la course au coût de transport de plus en plus faible, la logistique s’est éloignée des centres-villes, augmentant ainsi les kilomètres à parcourir pour les transporteurs et diminuant la productivité de ces mêmes opérateurs de transport. Avec l’arrivée ces dernières années de “City Hub” privés ou publics (comme les CDU : Centre de Distribution Urbaine), on a assisté dans ces centres à une mutualisation du foncier disponible entre professionnel, au même endroit, de tous les acteurs essentiels à la logistique urbaine ; le tout en se rapprochant des agglomérations et à moindre coût. Delaplace.pro s’inscrit dans cette démarche en proposant dans son réseau de partenaires, de nombreux centres de distribution urbaine, à proximité des grandes agglomération (Lille, Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, …).

Les véhicules de livraison de la logistique urbaine : un enjeu écologique

logistique urbaine enjeu ecologique

Électriques, hybrides, à gaz, une transition est amorcée vers des "activités propres”. À noter aussi la deuxième génération de biocarburant, n’utilisant pas de ressources alimentaires, qui pourrait diminuer la consommation de gazole pour l’exploitation d’un parc de véhicules utilitaires à moteur diesel qui devrait demeurer encore assez important pour quelques années. La réduction des nuisances sonores des véhicules utilitaires constitue aussi un enjeu important, à la fois pour les livraison diurnes et nocturnes.

Pour les livraison urbaines et périurbaines, de plus en plus de livraisons en “mode doux” sont proposées, comme par exemple :

  • Les camions électriques : ils remplacent progressivement les VUL au diesel qui sont la grande majorité des véhicules utilisés en ville. Ces véhicules n’émettent aucun gaz à effet de serre et leur moteur électrique produit peu de nuisances sonores. Ce mode de livraison dit doux est pour le moment limité aux petits véhicules mais tend à se démocratiser avec des utilitaires de plus gros gabarit, la technologie évoluant, les batteries permettent de plus en plus de puissance embarquée.
  • Les camions hybrides consomment moins de gazole et réduisent ainsi leurs émissions de CO2, mais leur surcoût tarifaire est un frein à leur développement. Les entreprises opérant de gros volumes de livraisons se sont davantage tournées vers le carburant alternatif de type GNV (Gaz Naturel de Ville). Ce combustible innovant a des avantages écologiques, sanitaires et économiques : réduction des émissions de CO2 et particules fines, production de 2 fois moins de bruit que les moteurs diesel, un coût à la pompe de 50% inférieur à celui de l’essence en moyenne, une meilleure autonomie, et le GNV s’adapte à toutes les flottes de véhicules.
  • Petit à petit, d’anciens modes de livraison font leur retour en ville, comme le vélo ou ses dérivés. La cyclo-livraison (livraison par vélo) est le symbole de l’éco-mobilité et du respect de l’environnement. Dans ce cas est utilisé un vélo similaire à celui des postiers, équipé de grosses sacoches permettant de transporter des colis équivalent à du courrier. Les coursiers utilisent entre autres des vélos rapides avec des sacs à dos, des bi-porteurs ou triporteurs, parfois même électriques.. Pour les colis plus volumineux, le triporteur (caisse à l’avant ou l’arrière) est préféré ; le moyen le plus utilisé pour la livraison des colis selon un mode propre est le cargo-cycle qui peut contenir jusqu’à 2m3 de marchandises. Ces modes de « vélo de marchandises » sont silencieux, réduisent la pollution de l’air, limitent la congestion en ville et sont autorisés en zones piétonnes.
Stocker chez un spécialiste
de la logistique urbaine

Les enjeux de la livraison du dernier kilomètre

enjeux livraison dernier kilometre

En livraison, le dernier kilomètre est le plus coûteux (20% du coût total de la chaîne logistique), et les transporteurs sont de plus en plus réticents à livrer les centre-villes, il faut inventer d’autres alternatives économiques et écologiques. Le dernier kilomètre est également à l’origine d’environ 20% du trafic, occupe 30% de la voirie et se trouve être à l’origine de 25% des émissions de gaz à effet de serre, selon les chiffres publiés par le Comité d’analyse stratégique. Plus le produit à livrer s’approche de son destinataire final, plus le coût unitaire de transport augmente pour atteindre son maximum au cours du dernier kilomètre. Le dernier kilomètre est souvent pensé comme la distribution par un livreur chez le client final, mais ce même dernier kilomètre existe sous bien d’autres formes :

  • Le drive, qui sous ses différentes formes représente une modalité croissante de distribution : on commande en ligne, puis on récupère sa commande dans un centre de distribution.
  • Le crowdshipping, qui consiste à faire récupérer des commandes par un particulier qui les distribuera (dans son quartier, son immeuble, sur le chemin du retour du travail par exemple)
  • Les points relais qui sont des points de vente associés à un réseau de distribution, et acceptant de recevoir des biens destinés à être livrés au plus proche du domicile d'un consommateur final pour que celui-ci puisse commodément en prendre possession, sans avoir à attendre le passage du livreur.
  • Les "Click & Collect", qui sont des magasins de proximité dans lesquels il est possible de retirer les articles achetés en amont sur internet
  • Les consignes urbaines, qui font partie de plus en plus intégrante du mobilier urbain et qui permettent aux destinataires finaux d’aller retirer leurs colis à leur convenance auprès de ces “bornes” ou lieu de dépôt.

En rapprochant l’entrepôt (et toutes ces solutions parfois disponibles chez certains partenaires annonceurs) de la ville, Delaplace.pro cherche à s’investir dans ce challenge en logistique urbaine : grâce à plus d’entrepôts urbains et périurbains disponibles et mutualisés via notre solution, c’est le non seulement le coût financier mais aussi l'impact environnemental du dernier kilomètre qui diminuent.

Besoin de services logistiques ?
Delaplace utilise des cookies pour réaliser des statistiques et améliorer votre expérience sur le site. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d’informations